Le vieux baladeur n°44 : La Bataille de l’Espace

« – Ben moi je suis Han Solo, capitaine du Millenium Condor.
– Le Millenium Condor ?
– Comment ça, t’as jamais entendu parler du Millenium Condor ?
– Ben moi j’ai surtout entendu parler du Faucon Millenium…
– Ah ouais ok, encore ces fichus problèmes de traduction. »
La Bataille de l’Espace – Épisode 4

Vous commencez à connaître ce petit rituel, chers lecteurs et lectrices. Comme à chaque fois qu’un nouvel épisode de Star Wars ressuscité par Disney sort, sacrifions à notre petite tradition et analysons l’une des nombreuses sagas mp3 inspirées par l’univers créé par Georges Lucas. Alors que nous avions penché du côté de la fan-fiction dans le cas de nos précédents numéros sur L’Escadron Bleubite et Les Chevaliers de la Force, ce numéro est plus traditionnel puisqu’il s’agit d’une parodie : aujourd’hui, nous évoquerons La Bataille de l’Espace, de WjK.

Analyse de la saga

La Bataille de l’Espace est une saga mp3 parodiant le film Star Wars, Épisode IV : Un nouvel espoir. La saga comprend 4 épisodes et une bande annonce, vraisemblablement tous sortis en 2005. La saga suit à la lettre le déroulement du film, en commençant par la rencontre de Luke Skywalker et d’Obi-Wan Kenobi, qui se mettent alors en route pour sauver la Princesse Leia Organa, capturé par le terrible Dark Vador.

Cette saga est le genre de parodie qui n’a pas peur de l’humour méta, du brisage de quatrième mur et surtout d’appuyer là où ça fait mal. Préfigurant la parodie de Durendal qui sortira quelques années plus tard, les personnages commentent à voix hautes les problèmes de scénario, les décisions parfois incohérentes des personnages ou même les aléas de traduction propres à la version française du film. En bon connaisseur de la saga, l’auteur référence également des éléments issus des films sortis après l’épisode IV, ce qui crée encore plus de décalages cocasses. Mais la parodie n’est pas agressive, ces références démontrent à elles-seules l’amour que l’auteur porte au matériau d’origine, et l’atmosphère poussiéreuse de Tatooine, déjà présente dans le film, n’a pu être aussi bien retranscrit que par un véritable amateur de la saga.

Bannière de la saga La Bataille de l’Espace

D’autant plus que l’humour ne se repose pas uniquement sur ce genre de pique pour nous faire rire. Les réparties cinglantes de Luke, le ton emprunté et sage d’Obi-Wan qui n’empêche pas le naturel de revenir au galop, ou encore la personnalité très snob de C3-PO (pour le coup très raccord avec le film originel) ne sont que quelques éléments qui feront s’éclaffer même les moins démonstratifs d’entre vous. La saga ne manque pas de scène cultes, ma préférée étant la parodie du contrôle d’Obi-Wan et Luke à l’entrée de Mos Esley par les Stormtroppers, et où Kenobi fait montre de ses talents de Jedi d’une façon pour le moins… inattendue.

La saga est servie par le très bon jeu de l’unique acteur de la saga, qui arrive parfaitement à interpréter tous les personnages avec des voix distinctes et plaisantes. La mise en scène est, une fois de plus pour une saga de cet âge, très minimaliste, mais fait suffisamment le job pour vous laisser apprécier l’humour de la saga sans être dérangé par des parasites sonores intempestifs. En résumé, La Bataille de l’Espace est un excellent hommage au film d’origine mais qui, à l’instar de beaucoup de sagas présentées dans cette chronique, a pris fin trop tôt, bien avant d’avoir pu montrer son plein potentiel.

Cote de rareté : Rare

Exploit pour une saga de cet âge, le site est encore fonctionnel et les épisodes sont aisément téléchargeables. Cependant, du fait de sa courte durée et du très petit intervalle de temps durant lequel les épisodes sont sortis, elle n’a pas eu le temps de trouver son public. Le site promet 18 épisodes mais la probabilité que cela advienne avoisine le nombre d’habitant sur Alderaan au début de l’épisode V. Vous pouvez néanmoins tenter votre chance via le forum qui est toujours fonctionnel.

Vous pourrez retrouver la saga La Bataille de l’Espace sur le site du créateur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.