Le vieux baladeur n°37 : Star Wars – Les chevaliers de la Force

« – Et là t’as le wookie qui marche sur la queue du gundark… »
Star Wars – Les chevaliers de la force – Épisode 4

Vu que le rendez-vous avec le nouvel opus de Star Wars est quasiment devenu une tradition annuelle, sacrifions à cette tradition en explorant les divers hommages que la sagasphère a produits sur l’univers créé par Georges Lucas. À l’heure où les « vrais fans » des films pleurent ce qu’ils imaginent être « leur » Star Wars, intéressons-nous à d’autres créateurs ayant eux aussi proposé leur propre histoire tirée de cet univers et qui nous permettent de revisiter les films dont nous croyions déjà tout connaître : aujourd’hui, nous nous intéresserons à Star Wars – Les chevaliers de la force, de Armonius & Dark Angel.

Analyse de la saga

Star Wars – Les chevaliers de la force est une saga mp3 contant une fan fiction se déroulant dans l’univers de Star Wars, plus précisément avant l’épisode I, La Menace Fantôme. La saga a connu 4 épisodes et deux bonus sortis entre janvier et juin 2009 et est désormais considérée comme abandonnée. L’histoire met en scène Ulic et Antroze, deux contrebandiers peu satisfaits de leur sort et de leurs activités peu reluisantes. Leur patron leur propose une mission mieux payée mais plus dangereuse, qui les mènera sur Naboo. Accompagnés de Jala et Kalahan, deux autres contrebandiers aux motivations mystérieuses, ils se rendent vite compte que ce qu’ils croyaient être une simple mission de livraison va s’avérer bien plus complexe et risquée lorsqu’arrivés aux abords de Naboo, ils observent la mise en place des troupes d’invasion de la Fédération du Commerce.

Cette saga a été incontestablement écrite par des fans. Ils emploient le vocabulaire spécifique à la série, jouent avec les codes culturels entre espèces ou héritages différents, utilisent la géographie préétablie afin de créer une histoire cohérente et réinterprètent les évènements tirés des films et autres médias pour recréer leur propre histoire. Cette saga plaira donc aux fans pur et dur de la saga et satisfera leurs envies d’anecdotes développées en longs récits fourmillants de détails. Pourtant, la saga ne repose pas uniquement sur des références et sera également très compréhensibles pour les amateurs moins aguerris de la série, car les personnages prennent le soin d’expliquer les éléments les plus obscurs au cours de leurs péripéties. Néanmoins, il est préférable de bien connaître les évènements de La Menace Fantôme afin d’apprécier pleinement l’histoire. En effet, tout tourne autour de l’invasion de la planète Naboo, élément principal du film. Les auteurs expliquent ainsi comment l’intrusion involontaire d’Ulic, Antroze, Jala et Kalahan dans les vaisseaux de la Fédération du Commerce va influencer l’assaut et ainsi nous faire redécouvrir le film d’un point de vue différent. En outre, l’inconvénient des fans fictions, c’est que le développement des certains détails de l’univers prend le pas sur une véritable intrigue, et la saga tombe parfois dans ce piège, ce qui pourrait rebouter certains non-initiés.

Le jeu des deux acteurs est réussi, ils sont crédibles et savent jouer sur une palette variée d’émotions et de tons et ce en incarnant une dizaine de personnages différents. Mon seul bémol ira à Antroze, assez agaçant dans son rôle de faire-valoir comique de service, accentué par sa voix pitchée ; il gagnerait certainement à se faire discret de temps à autre. Quant à la mise en scène, elle est plutôt réussie et immersive, que ce soit dans les vaisseaux ou sur une planète alien, on s’y croirait, et c’est exactement ce qu’on voudrait.

Cote de rareté : Trouvable

La saga n’a pas reçu autant d’écho que Chtar Wars et n’a pas eu le temps de faire monter son audimat du fait que tous les épisodes sont sortis en à peu près 6 mois. La saga est ensuite rapidement tombée dans l’oubli et les auteurs n’ont plus donné signes de vie depuis 2009. Néanmoins, tous les épisodes sont encore aisément téléchargeables sur le site consacré à la saga.

Vous pourrez retrouver la saga Star Wars – Les chevaliers de la force sur le site des créateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.