Le vieux baladeur n°33 : Le trésor de Goldsilver

« – En 53 ans de métier, je n’ai jamais vu ça… »
Le trésor de Goldsilver – Épisode 5

Après avoir laissé les manettes à mon petit camarade Silver’Son la semaine dernière, c’est avec grand plaisir que je vous retrouve pour cette rentrée du Weekly, chers lecteurs et lectrices. J’espère que vous aurez autant de plaisir à lire votre rubrique spéciale vieillerie et nostalgie que j’ai personnellement à l’écrire. Car à l’heure où les grands noms de YouTube donnent un éclairage inattendu et inespéré à la sagasphère, il est toujours agréable de redécouvrir les prémisses de ce genre et de constater que le manque de visibilité n’a entamé ni l’inventivité ni le talent des créateurs et créatrices de cette merveilleuse communauté.

Mais trêve de sentimentalisme, abordons la chronique du jour. Aujourd’hui, alors qu’Internet s’affole à l’idée que Mario puisse avoir des tétons à l’occasion de la sortie de Super Mario Odyssey, intéressons-nous à un autre membre de l’univers développé par Nintendo, à savoir Wario. Aujourd’hui, nous évoquerons Le trésor de Goldsilver de Ash_Killer, membre de VRD Productions.

Analyse de la saga

Le trésor de Goldsilver est une saga humoristique basée sur une fan-fiction du même nom mettant en scène Wario ainsi que d’autres personnages issues de la licence de jeux vidéo. La bande annonce et les 5 épisodes sont sortis entre 2008 et septembre 2009 et la saga est depuis abandonnée. Dans cet histoire, Wario s’est mis un temps en retrait des aventures et profite tranquillement de la fortune accumulée dans ses dernières pérégrinations. Un soir, après s’être endormi devant un reportage sur le château de Goldsilver, il est frappé par une vision où il aperçoit un trésor caché dans ledit château. Mené par l’appât du gain, il ressort sa Wariomobile et se met en route pour mettre la main sur le fameux trésor.

Bannière de Le trésor de Goldsilver

Ash_Killer est déjà à l’origine de Luigi au pays de Doom, une saga présentée il y a quelques mois dans cette rubrique. On retrouve donc inévitablement des similarités entre les 2 créations, pour le meilleur comme le moins bon. Premièrement, l’humour se base principalement sur du comique de situation et manque parfois de subtilité. On sent que l’auteur presse la situation a font pour susciter le rire mais le résultat est assez poussif. Heureusement, cette faiblesse est rattrapée par la justesse du jeu d’acteur, qui est varié, dynamique et colle parfaitement aux nombreux personnages rencontrés au cours de l’histoire. Wario est cupide, brutal, malpoli et parle d’une voix rauque, et c’est exactement ce qu’on voulait. Il faut d’autant plus souligner cet aspect du fait que l’intégralité du casting est interprété par Ash_Killer.

Côté mise en scène, les péripéties de Wario sont fortement calquées sur le déroulement d’un jeu vidéo. Il en résulte donc de nombreux monologues alors que le personnage bedonnant se ballade d’un point d’intérêt à un autre. Ce manque de naturel nous fait souvent regretter que les personnage ne soit pas accompagné d’un petit compagnon rigolo pour faire la conversation. Cependant, les fans de la licence seront ravis car chaque situation rencontrée fait référence à l’univers de la série et on sent une vraie connaissance de l’univers de Wario de la part de l’auteur. En outre, comme pour la saga sur Doom, les bruitages restent assez simples mais on note claire amélioration dans la prise de son.

Au final, la saga est assez sympathique et plaira autant aux fans de la franchise de Nintendo qu’aux amateurs de personnages forts en gueule. La saga aura également le mérite de faire ressortir de vieilles consoles de leur poussiéreux greniers, tel votre serviteur qui ira se replonger dans Wario Land 4 dès la fin de la rédaction de cet article.

Cote de rareté : Trouvable

Fidèle au poste, le site original est toujours en ligne et n’a pas connu de défaillance depuis son origine. Bien que n’ayant pas la reconnaissance de Luigi au pays de Doom, les épisodes ainsi que la fan-fiction d’origine sont facilement trouvables sur le site.

Vous pourrez retrouver les épisodes de la saga Le trésor de Goldsilver sur le site du créateur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.