Le vieux baladeur n°5 : La Quête de Yolan

Loin de moi l’envie de plomber l’ambiance de ce beau jour de dimanche, mais la saga que nous allons aborder aujourd’hui est porteuse d’une tragédie qui lui donne un petit arrière-goût amer à chaque fois que je la réécoute. Notre média favori est encore jeune, quinze ans, et pourtant ça représente suffisamment de temps pour que le destin vienne mettre son grain de sel dans une carrière sagasphèrique. Parfois en bien, en permettant aux meilleurs de connaître un succès dépassant les frontières de la saga mp3 tels Pen of Chaos ou JBX. Et parfois en mal, comme pour la saga dont nous allons parler aujourd’hui, La Quête de Yolan, créée par Isendil à l’aide de sa fille Calmcacil, qui s’est définitivement arrêtée en 2006 après le décès de son créateur.Yolan

 Analyse de la saga :
Isendil était un homme aux multiples talents, qui s’est frotté à des genres aussi divers que le roman, la poésie et, ce qui nous intéresse le plus aujourd’hui, la saga mp3. Au fil des années, il a progressivement regroupé un petit groupe de créateurs divers, dont les membres les plus illustres ont permis la naissance de La tour de Baal, qu’il a fédérée sous le nom de Communauté de Thurm. En 2005, il a mis en chantier une adaptation en saga mp3 d’un de ses romans basés sur le personnage de Yolan. La saga est sortie à un rythme soutenu avant de s’arrêter durant l’automne de la même année pour des raisons personnelles. Isendil s’est alors orienté vers de nouveaux projets, avant d’être fauché par la mort à l’aube de la quarantaine lors d’un accident en 2006, laissant ses fans et sa famille sous le choc. La communauté a continué à vivoter sous l’impulsion de Calmcacil et de Mangor (créateur de la Tour de Baal) et n’existe désormais plus que dans la mémoire collective (même si le site existe encore).

La Quête de Yolan conte l’histoire de l’elfe du même nom et de sa jeune sœur Linwë dans un monde ancien. En quête d’un travail pour pouvoir subsister, les deux elfes tombent dans un piège qui les oblige à fuir vers la ville la plus proche. C’est là qu’on leur propose cette fois un travail avec une récompense bien plus conséquente, mais qui n’est pas sans soulever quelques inquiétudes. L’aventure « officielle » d’interrompt après que les protagonistes aient fait la connaissance de leurs équipiers pour leur nouveau périple ; cependant les épisodes 8 à 11 sont disponibles sous forme de fichiers audio non mixés, ainsi que les textes des épisodes 1 à 20.

La maturité de son auteur ainsi que sa longue expérience en matière d’écriture explique sans aucun doute ce qui met cette saga à part des autres sagas classiques d’heroic fantasy. En outre, cette saga fait partie des dernières de la première génération (qui s’étend plus ou moins jusqu’en 2006) dont on sent encore une influence marquée par les parties de jeux de rôle papier. Le soin apporté aux descriptions des environnements et aux ambiances, la cohérence du monde, les personnages rencontrés, les scènes clés faisant avancer l’intrigue, tout transpire le jeu de rôle. Le fait que l’histoire soit racontée des centaines d’années plus tard par un Yolan âgé à l’une de ses arrières-…-petites filles est d’ailleurs peut-être une référence au maître de jeu d’un JDR. Le créateur et son entourage ne s’en cachent d’ailleurs pas, et cela donne à cette saga ce je-ne-sais-quoi légèrement désuet, mais merveilleux pour l’amateur de saga mp3 exigeant. Mais un auditeur plus récent n’y perdra rien non plus, il se délectera de la qualité de l’écriture et sera embarquée sans aucune difficulté dans cette histoire palpitante, sans avoir la désagréable impression d’écouter un nouveau clone de Naheulbeuk, une impression bien trop répandue dans le genre de l’heroic fantasy. Ici, les personnages ont des personnalités, un passé et des objectifs cohérents, ils ne sont pas de simples prétextes à raconter des blagues et cela rend l’histoire d’autant plus passionnante.

Yolan est ce qu’on pourrait appeler une saga semi-sérieuse, dans le sens où certaines scènes prêtent à rire et que les personnages n’hésitent pas à s’échanger quelques piques bien senties, mais c’est l’histoire qui est bel et bien le moteur de la saga. L’humour, comme le reste, démontre une certaine maturité qui fait plaisir et participe à la qualité du texte de cette saga. Malgré cela, on peut peut-être s’interroger sur le traitement des personnages féminins dans cette saga : Linwë, la sœur de Yolan, est une parfaite tête à claques, pleurnicharde, ingrate, inconsciente, soupe au lait et superficielle (bon, on a au moins échappé aux clichés de l’elfe stupide et nymphomane) et les autres femmes de la saga ne valent pas vraiment mieux (à l’exception peut-être de Dana, la magicienne hobbitte). Les personnages masculins ne sont pas non plus exempts de défauts, mais on peut parfois s’agacer à la longue. Rien ne permet de dire si cela correspond à un parti-pris artistique et si cela aurait pu évoluer au cours de l’histoire. Pour finir, saga ancienne oblige, la mise en scène est parfois un peu sèche (notamment durant les combats), mais la qualité audio est très bonne. Pas de risque de vous voir scotché à vos sièges durant l’écoute, mais pas de risque de perdre un tympan non plus.

La Quête de Yolan, comme les autres créations d’Isendil, ne peut être détachée de l’histoire de son créateur. En continuant de l’écouter, vous passerez un excellent moment tout en continuant de faire vivre son héritage. En écoutant sa voix, vibrante, chargée d’émotion, il continue à être parmi nous comme le rappelait avec joie et surprise sa fille Calmcacil il y a quelque temps au sujet d’une possible reprise de la saga par un autre créateur (qu’elle a toutefois refusée). Et sans s’en rendre compte, Isendil est ainsi peut-être devenu, à l’instar de sa création, immortel.

Cote de rareté : Trouvable
Cela fait longtemps que Yolan et la Communauté de Thurm ne font plus l’actualité, la saga est donc passée au second plan. Néanmoins, le site est toujours en ligne et les épisodes y sont facilement trouvables.

Conclusion « Mourir n’est pas finir, c’est le matin suprême. » – Victor Hugo
Vous pourrez retrouver La Quête de Yolan sur le site de la Communauté de Thurm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.