La Saga de l’été au Weekly : L’interview de Johnny

Bonjour à vous chers auditeurs et amateurs de sagas MP3, ici VlM !

Nous sommes en août et il ne semble ne pas y avoir beaucoup d’activités dans notre petit monde de la sagasphère. « Semble » j’ai dit. En effet se déroule en ce moment le concours de la saga de l’été 2018. Nous sommes la à la onzième édition et je trouvais intéressant de vous faire un petit suivi de ce défi sagasphérique.

Pourquoi je parle de défi ? Tout simplement parce que ce concours est un vrai challenge pour tout créateur qui s’y plonge. En effet il faut que le scénario soit clair pour nous chers amis. Il faut également incarner les personnages dans un minimum de temps mais avec un jeu d’acteur au moins potable. Bah oui si le jeu d’acteur est plat comme une planche à voile c’est pas la peine d’écouter. Mais il faut surtout réaliser sa saga. Et tout ça en moins de trois mois !

Dis donc t’as l’air de t’y connaître mon grand ! Bah pas vraiment en fait. J’ai juste été scénariste pour une saga de l’été mais l’acting et le montage j’y connais rien. Mais ce n’est pas le sujet de cet article.

Je me suis dit que ça serait sympathique de suivre les différents participants au concours de la saga de l’été. Durant tout ce mois d’août et jusqu’à l’annonce des résultats parcourons ensemble l’envers du décor du concours entre une discussion avec les juges de la compétition mais surtout à travers les écuries des candidats. Suivons ensemble cette édition qui ne peut être qu’exceptionnelle.

Retrouvez le site ici : https://2018.sagadelete.fr/

Et commençons tout de suite avec une interview des organisateurs du concours.

 

Weekly MP3: Bonjour. Qui êtes-vous et que faites-vous dans la sagasphère ?

Johnny, membre de Netophonix depuis plus de 10 ans et modérateur. Je file un coup de main quand je peux, j’essaie d’organiser des trucs (saga de l’été, calendrier de l’avent, etc.) et je prête ma voix à quelques sagas pour ceux qui demandent.

 

Weekly MP3: Pouvez-vous nous expliquer un peu plus en détail ce qu’est la saga de l’été ?

La saga de l’été est une idée de Diwan (rejoint plus tard par Zywa, Bardyl et moi-même) pour distraire les créateurs de Netophonix durant la longue torpeur de l’été 2008. Créer une saga de 20 minutes de A à Z en quelques semaines et à la fin, les auditeurs décernent des « Awards » dans plusieurs catégories pour « récompenser » les plus méritantes.
Finalement, c’est juste un prétexte permettant le déclic pour que les créateurs sortent de leurs cartons des projets qui n’aurait peut-être pas vu le jour sans. L’aspect « concours » et les Awards ne sont finalement qu’un bonus un peu amusant pour tenter de rendre un aspect sérieux. Le plus important c’est de pouvoir afficher une saga terminée à son actif et en 2008, cela n’était pas toujours très courant.

 

Weekly MP3: Qui peut participer au concours ? Est-il nécessaire d’être excellent en écriture/acting/montage ?

Tout le monde peut participer, c’est l’occasion d’ailleurs de créer des équipes de créateurs éphémères (scénariste et réalisateur) pour profiter des compétences de tous.
Si la réalisation n’est pas votre fort, il reste possible de faire une saga ou un mono plus minimaliste mais ça reste possible.

 

WM: Quel est le profil des participants en général ?

On a assez régulièrement de tout. Des créateurs dont c’est la première saga, des créateurs confirmés. Il n’y a pas de règles.

 

WM: Quels genres de sagas sont les plus représentés dans le concours ?

Difficile à dire. Là encore chaque créateur va arriver avec son histoire à raconter. On va pouvoir avoir une saga absurde (Phone – Direktorres Kuts !), une saga d’horreur (Le Cri, NØRMA), une saga humoristique (Azaltar) ou du dramatique (STEGMA). Aucune règle.

 

WM: Comment gérez-vous les différences entre les participants ? Ces situations ne risqueraient-t-elles pas de créer des inégalités entre les participants ?

Encore une fois, le « concours » tel que présenté n’est que le prétexte à l’objectif réel : finir une saga mp3 en un temps record. Les participants jouent d’abord contre le temps.
Bien sûr un créateur expérimenté risque de s’accaparer les Awards lors du vote, mais ce n’est pas le plus important. Nous faisons confiance en la sagacité des auditeurs et des créateurs pour faire la part des choses.
La seule chose qui est faite pour mettre tout le monde sur un pied d’égalité et que les sagas doivent se télécharger sur le site du concours pendant la durée des votes pour permettre au plus grand nombre de découvrir toutes les sagas participantes.

 

WM: Quelles sont les règles du concours?

En gros, cette année : produire une saga ou un mono mp3 (one-shot) de 15 minutes minimum, original et ne dépendant pas d’un univers existant, avec un début et une fin. Ce dernier point peut-être assoupli en cas de série de monos mp3 indépendants mais relié par une idée commune (voir l’exemple de The Dring en 2009 par exemple).
Le tout (écriture, enregistrement, montage, mixage) doit être accompli entre le 1er juin et le 2 septembre.
Les règles du concours sont disponibles sur le site.

 

WM: Dans l’article 1 il est précisé que la saga doit durer quinze minutes. Pourquoi cette durée ? N’était-elle pas de vingt minutes l’année dernière ?

Le concours doit rester accessible. Une durée inférieure à 30 minutes permet à des débutant de se lancer. Rien n’empêche de faire une fresque épique de 3h pour autant pour les plus sûr d’eux.
La durée a été abaissé pour encourager le plus de monde à participer.

 

WM: Dans l’article 2 on parle de « collaboration ». Que voulez-vous dire par cela ? Un acteur par exemple doit-il nécessairement être mentionné sur le topic de la saga même s’il n’a prononcé qu’une phrase sans réelle importance ?

Les collaborations permettent de mettre en commun des compétences entre un scénariste et un réalisateur par exemple. Rien n’emêche également de lancer des recrutement pour des acteurs.
Et oui pour les acteurs à « une réplique », c’est de la figuration et c’est à mon sens aussi important que le reste.

 

WM: Dans le même article la collaboration doit être « crédité (…) sur le site du concours ». Que se passerait-il si cela n’était pas fait ? Quel serait l’effet (ou les effets) sur le créateur et sa création ?

Ce point reste la moindre des politesses en saga mp3 : créditer tous les participants. En cas de manquement, cela serait rappelé au créateur concerné. Les organisateurs du concours se réservent le droit de retirer la saga du concours en cas d’absence de réponse… Mais ce n’est jamais arrivé.

 

WM: Si on se penche sur l’article 3 plusieurs éléments m’ont fait tiquer. Premièrement si il y’a composition originale mais que le compositeur n’a pas de nom à lui donner est-ce problématique? Deuxièmement: on peut utiliser toutes musiques que l’on souhaite sans problème ou est-ce qu’un type de musique est davantage apprécié ?

Pour le premier point, on crédite uniquement le compositeur. Je vois pas le problème. N’inventons pas des complications où le bon sens suffit.
Pour le second point, la sagasphère a toujours été « permissive » sur l’utilisation des musiques non libres de droit. Si l’utilisation de musique libre (ou avec des licences autorisant la modification et le partage) et bien entendu encouragée, rien n’empêche l’utilisation d’autres musiques car cela reste communément toléré dans notre petit monde.

 

WM: Selon l’article 4 la saga « doit avoir un début et une fin et son contenu ne doit pas nécessiter de contenu externe pour être comprise par les auditeurs ». Comment cela est-il vérifiable et vérifié? Ainsi je prends comme exemple Riknar Cronicle d’Aslag où le nom de la planète (Prohimar) était mentionné dans sa saga principale (Duke Niké pour ne pas la nommer), Minilendil saison 2 de Lorendil (rien que par le nom cela pose question) et La guerre des Siths I, II et III de Zywa, qui, il me semble a vu ses trois saisons proposées au concours.

Franchement, on vérifie très peu ces points. Nous faisons là encore appel à l’honnête et au bon sens des créateurs. En cas de problèmes, les organisateurs peuvent également répondre aux questions qui peuvent se poser en amont.

Pour les trois cas cités dans la question :

– Riknar Chronicles : cet aspect spin-off (le nom de la planète) de Duke Niké n’empêche pas de comprendre le scénario du mono.

– La saison 2 des Minilendils a été présenté comme indépendante par Lorendil et l’écoute de la saison 1 comme non nécessaire.

– La guerre des Siths de Zywa n’a vu que sa saison 1 proposée au concours (« Le canon à ion ») et la saison se termine correctement.

 

WM: L’article 5 proscrit la reproduction d’oeuvres déjà existantes. Mais une inspiration forte d’oeuvres déjà existantes est-il autorisé et jusqu’à quel point? Ainsi Le cas Renfield de Tatu_Philosophe ou encore Les Aventuriais de la SOCQUATOA de Dychollin par exemple ?

Là encore rien n’empêche de s’inspirer d’univers existants, nous demandons juste de ne pas copier/coller une œuvre. Les points borderlines sont discutés avec les organisateurs si nécessaire. En 2015, CA$HTING était par exemple l’adaptation d’une pièce de théâtre de Duarf et elle a été finalement autorisé à participer après discussion.
Rien n’est fermé, l’idée n’est pas d’empêcher les gens de créer.

 

WM: Dans l’article 7 il est prohibé la diffusion d’épisodes de sagas de l’été hors du site dudit concours. Mais après la fin du concours le créateur doit-il nécessairement trouvé un autre site internet pour diffuser son œuvre ou le site du concours la conserve-t-il ? En général que préfère choisir les auditeurs entre le site du créateur et le site de la saga de l’été une fois le concours achevé ?

Le site des sagas de l’été conserve les sagas en ligne pour archives. Elles y restent donc disponibles sauf si l’auteur en décide autrement.
Pour les préférences, on en sait pas, il faudrait faire une étude statistique.

 

WM: Si une saga n’est pas finie avant la fin du concours que se passe-t-il ?

Nous sommes très tristes, mais rien n’empêche les créateurs de terminer leur œuvres hors concours.
Et s’il ne manque que quelques jours pour terminer, les organisateurs laissent un petit temps supplémentaires.

 

WM: Combien de fois l’internaute peut-il voter pour le concours? Pour sa saga préférée dans combien de catégories ?

Un vote par auditeur dans chaque catégorie. Et pour les sagas qu’il veut à chaque fois (ou aucune si personne ne trouve grâce à ses yeux).

 

WM: Qui dit concours dit récompenses. Quelles sont-elles? A quoi correspondent-elles ?

Le droit de se la péter avec des « Awards », c’est à dire mettre des petits macarons « Saga de l’été » sur la pochette de la saga mais c’est plutôt rare.
La vraie récompense : avoir terminé une saga mp3 pour tous les participants.

 

WM: Quelle est l’influence du concours dans la sagasphère? Combien de sagas sont diffusées depuis la création du concours ?

Tel le Calendrier de l’Avent, la « Saga de l’été » fait partie de ces petits éventements qui ponctuent l’année « sagasphérique ». Un rendez-vous que l’on peut attendre chaque année.
Si on ne compte pas 2018, on est à 75 sagas et/ou monos terminés dans le cadre du concours. Et il y a du très bon dedans.

 

WM: Quel est le rôle du concours de la saga de l’été dans le développement du média de la création audio amateur en francophonie? Que faites-vous en tant qu’organisateur pour développer l’engouement autour du concours et de la saga MP3 en général que ce soit envers les créateurs et les « convertis » de la ficitonaudio d’une part et les « non-initiés » d’autre part ?

Le concours n’a jamais eu ce type d’ambition.
Il y a en projet de réaliser un nouveau site pour le concours qui permettra plus facilement d’accéder aux archives. Cela pourra être l’occasion pour les plus initiés de découvrir des sagas complètes dont la plupart font moins de 45 minutes. Une porte d’entrée intéressante dans le monde de l’audio.

 

WM: Il y’a malgré le nombre conséquent de sagas finies beaucoup de créations non-achevées. Peut-on les motiver ? Que leur diriez-vous pour les pousser à sortir et nous faire découvrir leurs productions ?

« Courage, vous y êtes presque ! »

 

WM: Chaque année le concours de la saga de l’été porte son lot de nouveautés et d’originalités. Qu’espérez-vous découvrir personnellement de cette édition-ci ?

Des sagas drôles. Je garde un agréable souvenir de One More Stage de likali en 2013, la saga était très fraîche et amusante. J’espère retrouver une saga de ce genre cette année.

 

WM: Notre journal propose dans ses questions aux concurrents de vendre leurs sagas en nous en parlant. Quel en est l’effet sur l’award de la meilleure promotion?

Bah, mieux ça sera fait et plus il auront de chance de gagner cet Award. L’idée est de faire prendre conscience aux créateurs qu’on peut se lamenter dans son coin de ne pas avoir d’écoute mais que si on veut changer la situation il faut aller chercher les auditeurs et leur donner envie d’écouter une saga mp3, une fiction audio ou une websérie sans image.

 

Merci à vous pour toutes ces réponses très enrichissantes sur ce défi sagasphérique majeur. Nous vous souhaitons bonne chance dans votre « vie » sagasphérique.

Retrouvez le site ici : https://2018.sagadelete.fr/

Et quant à moi je vous retrouve très bientôt pour une visite chez un participant au concours de la saga de l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.