La saga de l’été 2019 suivie par le Weekly : L’interview de Tatu_Philosophe

Bonjour chers lecteurs et auditeurs.

Nous nous retrouvons pour une visite au sein d’une écurie d’un participant à la saga de l’été 2019. Après Lorendil, nous voici chez Tatu_Philosophe.

Vous êtes prêts pour une petite interview ? Alors c’est parti !

Weekly MP3 : Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous faire part de votre expérience dans la sagasphère (depuis combien de temps faites-vous de la saga MP3/fiction sonore/tout ce que vous voulez) ?

Tatu_Philosophe : Bien le bonjour à vous. Je suis Tatu_Philosophe et je fais de la saga MP3 depuis à peu près… 2 ans. Je suis entre autre scénariste, directeur et monteur (et vite fait acteur) sur les Chroniques du Graal (qu’il faudrait que je reprenne un de ces jours, quand même…) 

Weekly MP3 : Est-ce votre première participation au concours de la saga de l’été ?

Tatu_Philosophe : Non. Ma première participation et mes premiers pas au sein de la sagasphère eurent lieu durant l’été 2017, avec le Cas Renfield, auxquels ont participé DrWolf et Athyl (Uther dans les Chroniques du Graal et Toren dans La Fleur & le Sabre). 

WM : Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer au concours ?

Tatu_Philosophe : Un soir, je traînais sur Twitter et j’ai vu Johnny se lamenter à l’idée qu’on puisse avoir un Anti-Coloc ou un Antilope bis sur le concours de cette année. Du coup, j’ai voulu lui montrer que l’on pouvait aussi faire des créations qualitatives, plutôt que de la mârde de taureau intersidéral. J’espère y être parvenu, héhéhéhé…

WM : Pouvez-vous nous parler de votre création (nom, style, synopsis…) ? 

Tatu_Philosophe : La Fleur & le Sabre est un mono medfan, dans lequel on suit l’évolution d’une Demie-Druusalfar (« Demie Elfe Noire/Demie Drow » en somme), dans un univers où tant son métissage que son sexe la cataloguent comme « inférieure » au sein de la société Druusalfar. Ce qui est assez ironique, étant donné que la dépiction usuelle de la société Drow/Elfe Noire la présente généralement sous un angle matriarcal.

WM: Quelles ont été vos inspirations ?

Tatu_Philosophe : À la base, il s’agissait d’un texte que j’ai rédigé il y a quelques 3 ans de cela, durant mes études. Je l’ai repris et étoffé, ajouté des péripéties, approfondi les personnages, etc. Le tout aidé par Bohort, Mars et Draignaell à certains moments. Quant aux inspirations de base, on peut noter les conflits entre races, le Japon médiéval, une tentative de revisite du concept des Elfes Noirs, etc. Et quelques thèmes proviennent du manga & de l’anime Kenshin le Vagabond, en particulier l’OAV Trust & Betrayal.

WM : Le fait de devoir créer une saga MP3 en moins de trois mois vous a-t-il fait peur ? 

Tatu_Philosophe : Disons que la crainte de la deadline, je connais. Mais je m’étais EN PLUS rajouté la date butoir du 10 août (jour de mon anniversaire) pour la mise en ligne, autant dire que la flippe était réelle du coup. Mais c’est faisable. J’y suis parvenu avec le Cas Renfield, qui était mon premier vrai montage en la matière, donc je ne vois pas pourquoi je n’y serais pas parvenu cette année. 

WM : Avez-vous éprouvé des difficultés à/lors de la réalisation de votre oeuvre sonore ?

Tatu_Philosophe : Oui, sinon, ce ne serait pas drôle. Certaines touches de mon clavier, à savoir « E », « R », « Z » et « Y », ont commencé à sévèrement faire de la mârde… Alors que je m’attaquais tout juste à la rédaction du scénario ! Bon, c’est pas comme si je devais changer prochainement de PC, mais bon. Et sinon, les trucs usuels : « J’ai pas la bonne musique, il manque des voix, des ambiances, comment mettre tel ou tel effet, etc. » 

WM : Qu’avez-vous ressenti lors de la diffusion de votre épisode ?

Tatu_Philosophe : Du soulagement, je ne vais pas vous mentir. De la joie, aussi. J’en avais enfin fini avec cette histoire, je pouvais ENFIN me reposer pleinement.

WM : Débuter une création audio n’est jamais facile. Que conseilleriez-vous à nos auditeurs qui voudraient eux aussi créer ?

Tatu_Philosophe : N’ayez pas peur. Lancez-vous. C’est pas grave de se planter au début, au contraire, c’est ainsi que l’on s’améliore : en se cassant la gueule. 100 fois sur la table de mixage, remettez votre montage.

WM : Avant de vous laisser continuer à profiter de la fin de l’été j’aimerais vous poser une petite question. Si vous deviez donner trois arguments pour nous encourager à écouter votre saga (et voter pour elle au concours) lesquels seraient-ce ?

Tatu_Philosophe : Allez… Je dirais…
– Je suis sorti de ma zone de confort et j’ai essayé de faire un scénario traitant en partie de l’identité de genre et du sexisme, dans un univers medfan. C’est sans doute maladroit par moment, mais il s’agit de mon premier essai en la matière, il y a donc toujours moyen de s’améliorer.
– Une création traitant de thématiques LGBT & de féminisme non signée par Oriog ? Mais c’est dingue ! (Bon, okay, je trolle. En plus il doit y avoir la moitié d’Oriog dans le cast, donc… MAIS CA COMPTE QUAND MÊME !)
– Une suite est probable. Et vous n’êtes pas du genre à découvrir Le Seigneur des Anneaux en commençant par Le Retour du Roi, si ?

Eh bien merci à vous Tatu. Je vous souhaite bonne chance dans la suite du concours et j’espère que vous aurez pleins d’awards. Quant à nous chers lecteurs je vous retrouve dans un prochain article sur la saga de l’été.

Vous pouvez retrouver cette saga ici : https://2019.sagadelete.fr/saga/la-fleur-le-sabre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.