La Saga de l’été au Weekly : L’interview de Mat et Khelian

Bonjour chers lecteurs et auditeurs,
Nous nous retrouvons pour une visite au sein d’une écurie d’un participant à la saga de l’été 2018. Après La Saga de l’été au Weekly : L’interview de Johnny, nous voici chez Khelian et Mat.
Vous êtes prêts pour une petit interview? Alors c’est parti !

 

Weekly MP3 : Bonjour. Qui êtes-vous ? Quel est votre niveau d’implication dans la sagasphère (depuis combien de temps faites-vous de la saga MP3/fiction sonore/tout ce que vous voulez, etc.) ?

Mat : Je m’appelle Matthieu Riboulot alias « Mat », 21 ans, étudiant en Game Design et scénariste de tous formats et c’est techniquement la première fois que je touche à la création de la saga MP3.

Khelian : Alors moi c’est Clément « Khelian » Nguyen, 19 ans, je fais de la saga mp3 depuis 2013 avec deux trois créations comme Atlantis (coucou le Vieux Baladeur), et sinon je touche ma bille en illustration avec le métier de Game Artist en vue.

 

Weekly MP3 : Est-ce votre première participation au concours de la saga de l’été ?

Mat : Oui.

Khelian : J’ai déjà eu envie de participer plusieurs fois, mais là, c’est la première.

 

WM : Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer au concours ?

Khelian : En gros, on devait bosser ensemble sur un projet cet été, Mat est venu avec un concept, je lui ai dit « Pourquoi on en ferait pas une saga de l’été ? », il a dit oui, ce fut le début d’une si belle histoire…

Mat : (up)

 

WM : Pouvez-vous nous parler de votre création (nom, style, synopsis…) ?

Khelian : Mais certainement ! Le Destructeur…
Plus de deux siècles dans le futur, l’humanité a fait la rencontre de la Confédération Galactique, mais cette rencontre ne s’est pas bien passée, et l’extermination des humains a été décidée. Sur la terre ravagée par un être surpuissant, le Destructeur, les rescapés luttent pour la sauvegarde de leur espèce avec l’énergie du désespoir, quand arrive une mystérieuse alliée venue de l’espace, Laplace Turing. Pendant ce temps, intrigues et complots se trament au sein de la Confédération…

Mat : Je me suis pas mal inspiré de Dragon Ball Z, Stellaris, NeaR Automata et Mass Effect, c’est un mélange de space opéra et de scénario apocalyptique.

 

WM : D’où vous est venu l’idée d’écrire et de réaliser votre œuvre ?

Mat : C’est un concept de jeu vidéo qui a mal tourné. Pour le reste, je suis un grand amateur de SF de base.

Khelian : J’avais envie de faire ce concours depuis longtemps, on m’a proposé un concept de jeu, je l’ai honteusement privé de tout espoir commercial.

 

WM : Le fait de devoir créer une saga MP3 en moins de trois mois vous a-t-il fait peur ? Vous le fait-il toujours ? En gros que ressentez-vous à ce stade du concours ?

Mat : J’ai écris le scénario et le script en 18 jours. Je suis plutôt efficace ! Maintenant je surveille de loin que ça avance bien.

Khelian : C’est un défi intéressant, et je suis plutôt relativement détendu. Y’a des moments de stress, mais je pense que je serai dans les temps. Ce que je ressent ? J’ai hâte de pouvoir montrer notre boulot au monde :p

 

WM : Avez-vous éprouvé et/ou éprouvez-vous des difficultés à la réalisation de votre œuvre sonore ?

Khelian : On va pas se le cacher, je ne pense pas pondre quelque chose d’absolument parfait, mais au final, je suis assez débrouillard et je pense que j’arrive bien à visualiser ce que je veux et à chercher ce dont j’ai besoin, donc pas vraiment de difficultés, plus un défi global.

Mat : L’écriture s’est plutôt bien passé même si l’idée que j’avais de la fin s’est précisé un peu tard à mon goût. La surprise a été la mise au 1er plan du personnage de Thamo qui n’était pas sensé intervenir autant dans les premiers jets que j’avais dans la tête.

 

WM : Sentez-vous que vous allez finir votre création avant la date butoir du concours ?

Khelian : Manquerait plus que ça ne soit pas le cas !

Mat : Je le harcèle suffisamment pour que ça soit le cas !

 

WM : Débuter une création audio n’est jamais facile. Que conseilleriez-vous à nos lecteurs et auditeurs qui voudraient eux aussi créer ?

Khelian : Chercher et accepter des retours variés, notamment de connaisseurs. C’est essentiel pour avancer. Pour le reste, une idée, du temps et de la motivation, c’est l’essentiel. Je conseille quand même d’être sûr d’avoir quelque chose à raconter si ça doit dépasser la case « délire ».

Mat : Je vais parler scénario du coup. Je dirais que pour écrire une œuvre qui a une bonne colonne vertébrale, il faut surtout avoir ses intentions de création dès le début. Qu’est-ce que vous cherchez à transmettre à travers cette œuvre ? Si les intentions sont claires et que le début vous paraît bien, le reste s’écrira tout seul. Choisissez des sujets, des idées fortes qui vous tiennent à cœur.

 

WM : Avant de vous laisser continuer à travailler sur votre œuvre, j’aimerais vous poser deux petites questions. Tout d’abord, si vous deviez donner trois arguments pour nous encourager à écouter votre saga (et voter pour elle au concours) lesquels seraient-ce ? Attention « écoutez-la c’est trop bien » n’est pas compté comme un argument !

Mat : 1) Le doublage et le personnage de Thamo Thiet.
2) Les musiques qui proviennent parmi les meilleurs OST de la planète.
3) On commence par un dialogue de Neil Armstrong.

Khelian : 1) C’est du space opera les gens. Des aliens, des robots géants, des sénats galactiques. Si vous aimez la SF, foncez.
2) J’aime le scénario que Mat m’a livré. Moult. Bien construit, avec un vrai scope, bref, je pense que l’histoire peut bien plaire.
3) Ça pourrait vous inciter à aller explorer du côté de nos inspirations. Et ça, ça serait très bien parce-qu’honnêtement, c’est de la bonne, frère.

 

WM : Si dans le plus grand des malheurs, vous ne parveniez pas à finir votre fiction à temps, pensez-vous que vous la termineriez tout de même ?

Mat : Bien sûr !

Khelian : C’est pas parce-que t’as pas fini ton gâteau pour 20h que tu vas le mettre à la poubelle, Jean Paul.

 

Eh bien merci à vous Mat et Khelian. Je vous souhaite bonne chance dans la suite du concours et j’espère que vous aurez pleins d’awards. Quant à nous chers lecteurs je vous retrouve dans un prochain article sur la saga de l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.