Présentation de saga : L’extraordinaire voyage de Tommy Ardluck

L’extraordinaire voyage de Tommy Ardluck est une saga réalisée par Gabriel Pellerin débutée en janvier 2017, à ce jour 10 épisodes sont parus et 29 sont prévus.

Cette saga est selon son auteur un conte. L’histoire : Tommy Ardluck, qui vit dans une montgolfière géante, décide un jour de partir à la recherche d’une réponse à sa question : pourquoi le ciel est bleu…
Notre héros va donc partir d’étage en étage de la montgolfière-monde et rencontrer de nombreuses personnes, toutes plus farfelues les unes que les autres, avec qui il va avoir des échanges parfois très philosophiques.

Ainsi, par exemple le chapitre 5 nous questionne sur plusieurs choses. Tout d’abord sur notre rapport à l’énergie, comment elle nous parvient et comment elle est fabriquée et quelles sont les conséquences environnementales. Ensuite sur notre alimentation issue de l’exploitation animale, est-ce qu’on est innocent, si on l’ignore, ou coupable de participer au bouzin ? Enfin, sur les rapports de domination que nous vivons dans notre société capitaliste et qui relie la remarque précédente, on a beau ne pas savoir, on y participe.

Le chapitre 9 a eu un résonnement particulier lié à mes aspirations politiques (qu’une lecteurice avisé aura peut-être un peu cerné) et qui questionne sur le rapport à la violence. Une remarque concernant ce chapitre 9, bien qu’il y ait autant de courants anarchistes que d’anarchistes, et donc que tout est sujet à grands débats, je préciserais que l’utopie anarchiste n’est pas une société en autarcie, mais une société autonome, ce qui (pour moi) est très différent. Comme ce n’est pas le sujet de cet article, j’invite les personnes intéressées pour un bavardage sur ce sujet à me contacter.

Bref, nous avons là un conte initiatique, un subtil mélange de Candide de Voltaire et de Une ville flottante de Jules Verne, une histoire qui se passe sur un gigantesque bateau qui relie l’Europe aux Amériques.

Passons au côté technique de la chose.
Et bien il s’agit d’une réalisation amateur, ça s’entend, et j’aime ça. En effet le jeu d’acteur est bien mais parfois trop appuyé, on entend que les acteurs interprètent un texte qu’ils ont sous les yeux. Le texte étant en plus très littéraire, l’interpréter n’est parfois pas chose aisée. De plus cette saga se caractérise par un format orienté livre lu, en effet nous avons un narrateur très présent, et certaines scènes sont décrites, sans bruitages. Mais au final cela n’a pas été gênant pour moi, à part le premier épisode que j’ai du réécouter deux fois car je n’avais pas été assez concentré à la première écoute.

En conclusion, et bien nous avons là une sympatoche saga mp3 qui se laisse écouter comme une bonne bière se laisse boire.

Site : https://tommyardluck.000webhostapp.com

SilverSon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.