Cette chroniuqe n’est pas une chroniuqe sur les réfréences n°19

« – Ah… Dans ce cas, je vous prierai de remplir ces formulaires
justificatifs de détention d’animal de basse-cour.
– Vous demandez à tous vos visiteurs de remplir des formulaires
comme ça ? Y’en a qui doivent devenir fous à force…
*dans le guichet adjacent*
– LE LAISSER-PASSER A38 !! »
Café et Lembas – Saison2, Épisode 5

Dans cette scène, Kilyan et Nicodème tentent de s’introduire discrètement dans le Sénat afin d’en apprendre plus sur ceux qui cherchent à les tuer. Ayant menti sur leurs identités, ils sont contraint de remplir une quantité impressionnante de formulaires, ce qui n’est pas une tâche particulièrement plaisante, comme le démontre la personne située dans le guichet à côté d’eux qui semble perdre patience.

Le laisser-passer A38 est une référence au dessin animé Les Douze Travaux d’Astérix, plus particulièrement à l’épreuve de La Maison qui rend fou. Dans cette scène, Astérix et Obélix se retrouvent piégés dans un bâtiment dirigé par une administration extrêmement bureaucratique dont ils ne pourront sortir qu’en obtenant le fameux laisser-passer A38. Ils sont alors dirigés de bureaux en bureaux sans jamais arriver à mettre la main sur le fameux formulaire et finissent par frôler la folie, comme les deux héros de Café et Lembas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.