Le vieux baladeur n°26 : La Delta Agency

NDLR : L’article qui suit a été à l’origine publié dans le premier numéro du Weekly MP3 version papier, lors de la convention MP3@Paris en juin 2016.


Quoi ? Comment ? Le Weekly MP3 sort enfin sous format papier ? Nous entrons enfin dans la cour des grands, nous paraîtrons au côté du Monde, Libération et Picsou Magazine ? Rien qu’à cette idée, je sens grandir en moi la flamme qui a du animer les grands reporters de ce siècle, je pense à Albert Londres, Gunther Valraff, et autre Robert Namias. Mais ne gâchons pas plus d’encre, pour ce numéro spécial, nous allons aborder un fantasme de geek, un rêve de nerd, une utopie de no-life : Delta Agency, par BLiNdChRiS et Guitaropathe.

Analyse de la saga :

Delta Agency est une saga mp3 de style humoristique se déroulant à l’époque contemporaine. Elle comporte 8 épisodes dont la sortie s’étale de 2005 à 2008 mais est actuellement en pause. La saga met en scène Dakné, Felix et Blackos, trois adolescents marginaux, casaniers et quelques peu désespérés par les faibles perspectives que leur offre leur avenir. À leur grande surprise, ils sont contactés par un homme mystérieux se présentant sous le pseudo de Momo. Ce dernier leur annonce que l’organisation dont il fait partie, la Delta Agency, s’intéresse à leur cas.

À l’instar d’autres sagas présentées dans cette chronique telles que Mésaventures ou Luigi au Pays de Doom, Delta Agency est un amalgame de plusieurs sources telles que Matrix, Deus Ex, Sonic ou encore les films de zombies… Et comme pour ces sagas, ce melting pot donne à la saga une saveur originale et très agréable. Le choc des univers donne l’occasion à de nombreuses scènes cocasses et lui donne un caractère frais et inédit qu’on ne se lasse pas d’écouter.

Mais l’idée de base ne fait pas tout, encore faut-il qu’elle serve à bâtir une histoire solide. Et c’est là que se trouve la seconde force de la saga. En apparence, on suit une « quête du héros » classiques où les protagonistes vont devoir démontrer leur valeur avec l’aide de leur mentor, et c’est plutôt une réussite. Mais Delta Agency, c’est avant tout l’accumulation sans limite des rêves les plus fous de trois adolescents exclus, aux pensées suicidaires et passant le plus clair de leur temps devant leur écran d’ordinateur. Du jour au lendemain, leur existence morne et terne se transforme en une vie trépidante d’agents secrets, où ils manipulent une technologie derniers cri, où les programmes de réalité virtuelle auxquels ils participent sont basés sur leurs jeux vidéos préférés et où tous les personnages féminin qu’ils rencontrent ont des physiques de top model (liste non exhaustive). On peut discuter de la qualité d’un tel idéal de vie, néanmoins cette accumulation d’éléments si caricaturalement geeks est proprement jubilatoire et le côté sans limite totalement absurde mais entièrement assumé rend la saga hilarante.

Bannière de la saga Delta Agency

Pour autant, la saga n’est pas totalement caricaturale, on constate au fil de la saga que les personnages se posent des questions sur leur vie ou leur avenir comme le feraient des ados réels. L’histoire se permet en outre quelques moments de réflexion et de sensibilité, notamment lorsque les trois amis hésitent à abandonner leur vie normale et pour la première fois de leur vie sont confrontés à un véritable choix porteur de lourde conséquences. On n’atteint pas des sommets non plus mais l’initiative est tout de même louable plutôt que d’en faire une saga uniquement centrée sur l’humour.

Malheureusement, la saga souffre d’une qualité audio passable, comme c’est souvent le cas pour les sagas anciennes. Peu de bruitages, de musique de fond, voix parfois étouffées, une saga qui touche presque à la science fiction telle que celle-ci aurait mérité une ambiance plus travaillée.

Néanmoins, la saga Delta Agency est une saga extrêmement prometteuse. Mais même si l’unique saison sortie est présentée comme un préquel et qu’une saison 1 est annoncée, l’inactivité des créateurs depuis plusieurs années laisse présager que le projet est bel et bien enterré, et c’est sans doute ce qu’il y a de plus regrettable dans cette saga.

Cote de rareté : Rare

L’ancien site qui contenait plusieurs bonus a aujourd’hui disparu. BLiNdChRiS a cependant créé un site de secours mettant tous les épisodes à disposition, mais pas les bonus.

Vous pourrez retrouver les épisodes de Delta Agency sur http://www.delta-agency.sup.fr/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.