Présentation de saga : La Breluche Dorée

Bonjour ou bonsoir à tous

Ici VlM, correcteur opérant notamment pour le compte du Weekly MP3. Il m’arrive parfois d’y écrire quelques articles, et vous avez eu le malheur de lire mes premières présentations qui étaient, à mon grand déplaisir, particulièrement médiocres ; alors j’espère me rattraper ici avec la présentation d’une petite saga humoristique assez sympathique, que je vous conseille d’écouter.
Je vous propose donc de découvrir la saga, ou plutôt l’OVNI sonore, de Walter Proof intitulé La Breluche Dorée.
Le scénario n’est pas très compliqué. « Dans un univers pas si différent du nôtre, deux détectives privés (de tout bon sens) recherchent un mystérieux artefact qu’on sait pas trop ce que c’est ». Un cabinet new-yorkais de détectives privés, uniquement constitué de Jimmy Carlton et Darling Lily, est réputé comme le plus mauvais cabinet de la ville, voire plus loin encore. Ils sont pourtant chargés par une certaine George et un militaire, le colonel Dupont de l’Alma, de retrouver la Breluche Dorée, un objet rarissime et disparu depuis des siècles. Cependant, dans leur recherche plus ou moins fructueuse, ils seront confrontés à de nombreux dangers, et feront face à un ennemi très dangereux.
Cette saga a débuté en 2012, et s’est achevée en 2015. Elle compte 18 épisodes plus un… comment on pourrait appeler cela… un épilogue. Vous en aurez pour environ quatre heures d’écoute.
Cette OVNI sonore se caractérise par son grand nombre d’acteurs. Si vous ne me croyez pas voilà, pour vous, la liste complète des acteurs de la Breluche Dorée: Mademoiselle Hobby, Quenton, Limonade, Pompidou, José Phinebacker, Jean-Seb, Delphine Starlette, Xeutrope, Phileas, Taranis, Cocorette, Nico Tupe, Margot Zilla, Laurent Doucet, Nikill, Ifan, Mao, Valvert, Narghilet, Twenster, OSEF le Chef, John Plissken et J.C.Frog. Il faut aussi noter que les musiques de la saga ont été réalisées par Phaeton Bougre.
Donc que dire de cette saga surprenante. Bah elle est surprenante. C’est nul je sais.
Bref, cette saga est très agréable à écouter. Les personnages sont facilement reconnaissables en raison de la diversité des acteurs (si si je vous jure). Cependant, le jeu est assez inégal à certains moments. De plus on entend certains souffles dans quelques micros. Mais ce n’est pas trop dérangeant pour l’écoute.
Au niveau du scénario c’est assez sympathique. L’histoire est certes classique dans son fond, mais la manière dont elle est rédigée la rend très originale.
L’humour n’y est pas mauvais, bien que je ne me sois personnellement pas roulé par terre.
Le montage/mixage quant à lui est très bon. Walter Proof s’attache énormément aux détails qui rendent cette oeuvre très prenante par son réalisme.
Le GROS point noir de la Breluche Dorée c’est son épilogue. J’ai personnellement été déçu par la fin que j’ai trouvé trop classique et pas assez travaillée.
Malgré cela c’est une très bonne oeuvre sonore que je vous conseille d’écouter ne serait-ce que pour son réalisme. En plus si vous aimez cette saga Walter Proof a fait d’autres sagas audios dans le même genre et tout aussi réalistes (La Vie Secrète de Colibacille et CDMM).
Bon voilà j’arrive à la fin de cet article. J’espère qu’il vous aura intéressé et que vous irez écouter La Breluche Dorée de Walter Proof !
Je vous dit peut-être à bientôt ainsi que de très bonnes et nombreuses découvertes audio.

VlM

Ah et vous pouvez retrouver la Breluche Dorée par là : http://www.linaudible.com/category/la-breluche-doree/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.