Le vieux baladeur n°7 : Escale Banana

Pour peu qu’on ait passé un peu de temps dans le monde de la saga mp3, on s’aperçoit rapidement que certains genres sont clairement surreprésentés : le médiéval-fantastique, la science fiction, les parodies de jeux vidéo… Et à l’opposé, de nombreux genres qui respirent l’aventure et le romanesque semblent boudés par les créateurs. Parmi ces genre, on trouve celui de la piraterie. On aurait pu espérer que l’avènement de la franchise Pirate des Caraïbes aurait pu relancer l’intérêt pour cet univers. Cependant, à la connaissance de votre serviteur, le nombre de saga sur le thème de la flibusterie et du « Hissez le pavillon noir ! » ne s’élève qu’à cinq, celle que nous allons aborder dans cet article inclue. La saga d’aujourd’hui possède la particularité d’être une des premières que j’ai découverte (après Naheulbeuk évidemment) et occupe pour moi une place spéciale. Aujourd’hui, je vous propose de parler d’Escale Banana, créée par Les Mômes alias Kermagan (ou Korrigan) et Amigdale (ou Amygdale).

Analyse de la saga :

Escale Banana est une saga sur le thème de la piraterie se déroulant dans un univers imaginaire et compte 8 épisodes dont le dernier est sorti début 2009 ; mais qui semble vraisemblablement abandonnée. Marfrode, Frédie, Colchique et Raine habitent dans le village paisible de Belle-Poule mais sont un jour capturés par le terrible pirate Lord Draccard. Ils pensent être tirés d’affaire lorsqu’ils sont récupérés par les soldats de l’Empire de Croselle, mais en réalité cet événement marquera le point de départ d’une nouvelle aventure bien plus grande et dangereuse.

1457897223

Comme l’introduction l’a souligné, le thème de base d’Escale Banana lui donne une certaine originalité. La première partie de la saga se déroulant principalement en bateau l’illustre particulièrement avec de nombreuses scènes assez drôles sur la vie des marins. Dans cette saga, point de créatures imaginaires ou de mages de bataille surpuissants (il y a seulement deux mentions de la magie qui reste anecdotique dans l’histoire) mais l’aventure n’est pas en reste, on se bat à coup d’épée, on vogue sur de fameux trois mâts et on part en quête d’objets sacré. Même si nous sommes dans une saga d’humour, nous pouvons tout de même saluer le fait que le scénario reste sensé et que la progression des personnages dans l’intrigue n’est pas un simple prétexte pour les gags.

Mais la vraie force d’Escale Banana réside dans sa drôlerie et ses dialogues percutants. Si le personnage de Freddie confine souvent à l’hyperactivité (ce qui est donc parfois un peu lourd), on est quand même rapidement conquis pas cet humour qui file à cent à l’heure du début à la fin de la saga. On navigue entre absurde, comique de situation et répliques cultes. Et là encore, la saga marque son originalité en proposant un humour qui s’éloigne des clichés récurrents parmi les sagas mp3 (le personnage féminin nymphomane, le personnage efféminé qui glisse des doubles sens partout, suivez mon regard…) ou ceux intrinsèquement liés aux autres genres (elfes stupides et autres nains chiants). Peut-être est-ce lié encore une fois à l’univers atypique, mais cette fraîcheur est très agréable et vous donnerons plus d’une fois l’occasion de quelques fous rires.

Finalement, comme nombre de sagas « anciennes », c’est peut-être l’aspect technique qui pêche le plus. La mise en scène est très basique avec assez peu de bruitages alors que les scènes de bateau étaient pleines de potentiel pour le sound-design. La bande originale est elle aussi assez limitée. La qualité sonore est quant à elle satisfaisante, si ce n’est quelques saturations pour les personnages un peu excité comme Lord Draccard ou l’empereur de Croselle (dédicace aux petits lapins, tmtc).

Cote de rareté : Rare

La longue inactivité de cette saga a fini par avoir raison des liens de téléchargements des épisodes, qui ne sont plus actifs depuis quelques temps. Cette saga n’est en outre plus d’actualité depuis longtemps et leurs créateurs n’ont plus donné signes de vie depuis plusieurs années. Mais ne vous inquiétez pas, vous pourrez quand même écouter cette petite perle grâce au Weekly MP3.

Vous pourrez retrouver les épisodes d’Escale Banana sur le site des Archives MP3 et jeter un œil au site internet des créateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.