La Saga de l’été au Weekly : L’interview de Sevastopol

Bonjour chers lecteurs et auditeurs.

Nous nous retrouvons pour une visite au sein d’une écurie d’un participant à la saga de l’été 2018 et… ils sont bizarres ces chevaux… ils ont deux bosses… bref, après La Saga de l’été au Weekly : L’interview de Oriog Créations, nous voici chez Sevastopol.

Vous êtes prêts pour une petit interview ? Alors c’est parti !

 

 

Weekly MP3 : Bonjour. Qui êtes-vous ? Quel est votre niveau d’implication dans la sagasphère (depuis combien de temps faites-vous de la saga MP3/fiction sonore/tout ce que vous voulez, etc.) ?

Je m’appelle Sevastopol. Je suis auditeur de fictions audio depuis des années et il y deux ans, en 2016, j’ai décidé de m’essayer à la création. Ma première production était un petit mono d’une dizaine de minutes intitulé Lucius O’Trigger’s Incredible Puppet Show, une sorte de conte pour enfants. L’année dernière, j’ai commencé ma première saga avec le premier épisode du procès de Palerme, un polar médiéval.

 

Weekly MP3 : Est-ce votre première participation au concours de la saga de l’été ?

Oui. je voulais déjà participer à l’édition de l’année dernière mais malheureusement cela n’a pas été possible…

 

WM : Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer au concours ?

Je voulais travailler avec une contrainte parce que c’est comme ça que je suis le plus productif.

 

WM : Pouvez-vous nous parler de votre création (nom, style, synopsis…) ?

C’est une saga en 4 épisodes qui s’appelle Vers l’Ouest. C’est un mélange de drame et de road-movie dans un désert légèrement fantastique inspiré par les Contes des Mille et Unes Nuits. C’est l’histoire de deux femmes appartenant à deux mondes différents. L’une est une princesse, fille du sultan d’une des somptueuses cités florissant dans le désert. L’autre appartient à une des tribus nomades qui arpentent les champs de dunes depuis la nuit des temps. Ce sont deux femmes que tout oppose mais qui vont être réunies par le destin et les ombres d’une future guerre…

 

WM : D’où vous est venu l’idée d’écrire et de réaliser votre œuvre ?

Pour Vers l’Ouest, j’ai eu deux sources d’inspiration principales. La première, il s’agit du livre que je venais de terminer au moment de démarrer le concours : To Lhasa in Disguise. C’est l’histoire rocambolesque mais pourtant totalement vraie de l’expédition au Tibet de l’explorateur américain William McGovern. Ce livre m’a donné envie d’écrire une histoire de voyage dans une contrée étrange et dangereuse. Quant à ma seconde source d’inspiration, il s’agit d’une nouvelle écrite par un auteur de science-fiction américain que j’adore Paolo Bacigalupi. Je ne vais pas vous dire laquelle par contre, à vous de trouver !

 

WM : Le fait de devoir créer une saga MP3 en moins de trois mois vous a-t-il fait peur ? Vous le fait-il toujours ? En gros que ressentez-vous à ce stade du concours ?

Le fait de n’avoir que 3 mois pour réaliser l’intégralité d’une saga ne me faisait pas particulièrement peur, non. En revanche, il m’a beaucoup motivé ! Je dirais qu’il m’a aussi incité à bien réfléchir à mes décisions parce que le délai est trop court pour pouvoir se permettre des changements de plan à la dernière minute.

 

WM : Avez-vous éprouvé et/ou éprouvez-vous des difficultés à la réalisation de votre œuvre sonore ?

Vu que je n’ai pas beaucoup d’expérience, le montage et le mixage me prennent en général beaucoup de temps… Enfin, avec la pratique je crois que ça commence à rentrer. Sinon, pour cette saga en particulier, trouver certains bruitages a aussi été assez difficile, comme les cris de chameaux par exemple. Heureusement que l’on trouve de tout sur internet !

 

WM : Sentez-vous que vous allez finir votre création avant la date butoir du concours ?

Je pense que oui, ça devrait le faire !

 

WM : Débuter une création audio n’est jamais facile. Que conseilleriez-vous à nos auditeurs qui voudraient eux aussi créer ?

Je leur conseillerais de commencer petit, de se faire la main sur un ou deux monos plutôt que de se jeter immédiatement dans la réalisation de LA saga en 75 épisodes dont ils ont imaginé toutes les ramifications de l’histoire au cours des dix dernières années. Créer une saga prend du temps et on manque souvent de savoir-faire lorsqu’il s’agit de nos premières productions. C’est pour cela qu’il vaut mieux y aller progressivement et apprendre d’abord les bases sur des projets de petite envergure.

 

WM : Avant de vous laisser continuer à travailler sur votre œuvre, j’aimerais vous poser deux petites questions. Tout d’abord, si vous deviez donner trois arguments pour nous encourager à écouter votre saga (et voter pour elle au concours) lesquels seraient-ce ? Attention « écoutez-la c’est trop bien » n’est pas compté comme un argument !

Hmm… Pour mon premier argument, je dirais que vous allez aimer vous plonger dans l’atmosphère de cette saga. C’est la découverte d’un désert mystérieux et hostile, sillonné par des tribus nomades aux coutumes étranges, un voyage immersif et dépaysant. Deuxième point, je pense que vous allez aussi aimer les deux héroïnes principales. Elles sont complexes et nuancées et toutes les deux ont une évolution au travers de l’histoire. Enfin, mon troisième et dernier argument c’est le dramaaaaa ! Dans Vers l’Ouest il y a plein de drama, avec des gens qui crient, qui pleurent, qui se réconcilient, etc. Comme j’ai l’impression que c’est un registre sous-représenté dans la fiction audio, j’avais vraiment très envie de raconter une histoire qui l’exploite à fond.

 

WM : Si dans le plus grand des malheurs, vous ne parveniez pas à finir votre fiction à temps, pensez-vous que vous la termineriez tout de même ?

Ça n’arrivera pas, je compte bien finir dans les temps !

 

Eh bien merci à vous Sevastopol. Je vous souhaite bonne chance dans la suite du concours et j’espère que vous aurez pleins d’awards. Quant à nous chers lecteurs je vous retrouve dans un prochain article sur la saga de l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.