Le journal du Nightstalker

nightstalkerComme tous les jeudis (à partir d’aujourd’hui), deux fois par mois, je fais le tour d’une saga en cours ! Pour commencer cette chronique, j’ai décidé de parler d’une saga que j’aime particulièrement : le journal du Nightstalker de Steve Fabry.

Steve Fabry, chanteur et bassiste du groupe de melodic black metal Sercati, est compositeur de son groupe et écrit le script des épisodes du journal de Nightstalker. Ses musiques racontent comme la saga et le livre audio l’histoire d’un ange qui tombe du ciel pour aider les humains. C’est lui qu’incarne le personnage principale, et les autres membres de son groupe jouent les autres personnages.

L’histoire :

Le journal du Nightstalker nous conte donc l’histoire d’un ange tombé du ciel qui va devoir sauvé l’humanité qui est menacée. Il va vite se rendre compte que la menace vient de sa propre famille, et en l’occurrence de son frère Lucifer. Ayant foi en l’humanité, il va se battre afin de faire vivre ce que son père, Dieu, a créé : l’Homme.

Mon avis sur la saga :

Le ton du personnage principal et narrateur peut être dérangeant dans un premier temps car assez déprimant et monocorde. Mais ce choix de réalisation s’avérera de plus en plus justifié au fur et à mesure de l’écoute.

Au fil des épisodes, vous apprenez à vous attacher aux divers personnages et surtout à partager la vision et les émotions neutres du Nightstalker. Cela nous permet également d’avoir un oeil autre sur l’évolution de l’humanité. C’est bien écrit et bien pensé, ce qui fait pour moi du journal de Nightstalker une bonne saga, malgré l’aspect assez “conté”. Enfin, les musiques sont un point fort de la saga.

Si j’ai une petite critique à émettre, c’est sur la distribution du média, qui est assez complexe à trouver si on n’a pas le topic du Netophonix.

Vous pouvez retrouver le livre audio sur Audible, les albums du groupe sur Amazon et d’autres, et acheter le livre ici.
Retrouvez l’intégralité des épisodes déjà sortis sur le topic du Netophonix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.