Cette chroniuqe n’est pas une chroniuqe sur les réfréences n°25

« – Bon, je monte en premier.
– Non, c’est moi qui monte en premier.
– Ok, c’est pas grave, je vais monter en deuxième alors.
– Non, c’est aussi moi qui monte en deuxième.
– Alors je monte pas, c’est ça ?
– Si, tu montes, c’est moi qui reste là.
– Putain, je comprend pas un mot de ce que tu racontes.
– Si, tu comprends, c’est moi qui comprend pas. »
Les Explorateurs de l’improbable – David Uystpruyst

Dans cette scène, les deux aventuriers, en route vers un temple pré-Inca afin de sauver le monde de la destruction, s’apprêtent à embarquer dans un bateau miraculeusement trouvé au bord d’une rivière tropicale. Ils discutent alors de qui va entrer le premier dans l’embarcation, mais la question semble plus compliquée que prévu.

Ce dialogue fait référence au personnage de Frankie, tiré du film La Classe Américaine, constitué d’une série de différents films montés et re-doublés afin de leur donner une cohérence. Le gimmick du personnage de Frankie est d’être à la fois le premier et le deuxième à réaliser une action quand il rencontre quelqu’un, on l’entend dans plusieurs dialogues qu’il a notamment avec le personnage de Dino.

Vous pourrez retrouver la saga Les Explorateurs de l’improbable sur le site du créateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.