Présentation de saga : Les Magiciens de Néosia

     Bonjour ou bonsoir à tous chèr.e.s lecteurs et lectrices ! Ici Lolli et Nay’ !
Après le petit incident de notre chronique précédente, nous avons mené notre petite enquête : pourquoi Grushkov nous a-t-il envoyé au Pôle Nord ? Eh bien… Nous avons découvert qu’il est en réalité contrôlé par un démon qui ne souhaite que la destruction du Weekly, et qu’il veut commencer par éliminer les deux meilleurs éléments de l’équipe ! Bon, du coup, pour l’instant on est planquées dans un placard à balais pour écrire nos chroniques sans qu’il nous trouve…
     Bref, aujourd’hui, nous allons vous parler d’une saga pleine de magie, de dragons, d’anges et de démons, il s’agit des Magiciens de Néosia !

Bannière 450*90

     Cette fiction audio de SilverCherry compte actuellement 21 épisodes répartis sur 2 saisons, ainsi que 2 bonus. Elle a une durée de 4h46, et est actuellement en cours (il ne reste qu’un seul épisode à paraître). C’est une saga de type médiéval fantastique, d’abord drôle et pleine d’humour, puis glissant petit à petit dans un univers bien sombre…

     Dans le monde d’Eretis, où cohabitent anges et humains, nous suivons la progression de Mylhésie, une jeune magicienne de la cité de Néosia, de Lordu – un magicien guerrier -, de sa soeur Thérie – magicienne de l’air – ayant pour mission d’accompagner le Mage de Néosia (un mage étant l’équivalent d’un Roi pour une cité), avec son larbin Kpolé… Kpalé… Non… Kpléleda… Euh… Kpélédzork !
En effet, le mage doit se rendre dans la cité alliée d’Urami afin d’y régler des histoires… secrètes…
     Mais le voyage ne se passera pas comme prévu, car la joyeuse troupe, sortant d’un combat contre une meute de loups, voudra échapper aux conséquences de leurs sorts… ratés, et ils feront vite la rencontre, involontaire, de démons !
Qui veulent leurs peaux.
Et celle des humains.
Et ouais.

     Alors alors, côté technique… La saga commence de manière humoristique et très socqatoesque – rappelez-vous l’article de ce salaud de Grushkov à ce sujet ! – En effet, nos 5 protagonistes ne se piffrent pas vraiment, on a une magnifique voix off totalement intégrée au récit, et les aventuriers doivent réaliser ce qu’on pourrait appeler… une quête. La première saison pourrait même être écoutée par des enfants sans souci ! Mais cela change bien vite dès la fin de cette saison, en glissant dans un univers plus sombre et sérieux ; où l’humour reste parfois présent, sans pour autant occuper toutes les répliques, et part même dans des registres épiques, voire tragiques.
     Côté réalisation, la saison 1 n’est pas énormissime, la qualité du micro de SilverCherry n’est pas superbe (rappelons tout de même qu’elle fait quasi toutes les voix seule, y compris les masculines, et qu’elle le fait bien !), et le mixage est correct, quoiqu’il reste des erreurs par-ci par-là, elle reste quand même bien écoutable, et n’est pas désagréable. Dès la saison 2, ça change : des nouveaux acteurs (très bons par ailleurs), une qualité de son améliorée, un mixage absolument excellent devant lequel on a du mal à rester objectives… (Lolli est d’ailleurs toujours en PFS – Postion Fœtale de Sécurité – dans notre placard)

     Vous l’aurez compris, on vous recommande très TRÈS fortement cette saga, et on vous offre même un conseil : quand vous la commencerez, continuez, vous arrêtez pas à la qualité des premiers épisodes, car la saison 2 vous réserve bien des surprises… Bref, par ici, retrouvez le site de la saga : http://silvercherry.fr/Neosia

     N’hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires, ainsi qu’à partager l’article sur les réseaux sociaux !

    Sur ce, on vous laisse, on va tenter une opération commando hors de notre placard : on est à cours de cookies et de tartiflettes.

C’était Lolli et Nay’, qui espèrent secrètement qu’un ange va venir les aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.