Le vieux baladeur n°16 : L’École des frappés

Quelle joie de vous retrouver, chers lecteurs et lectrices, après cette longue pause estivale. Longue mais nécessaire, car comme en amour, l’éloignement temporaire permet souvent d’entretenir la flamme du désir et le bonheur que me procure votre retour laisse présager de passionnées et passionnantes chroniques pour cette nouvelle saison du Vieux Baladeur. Et en ce mois de septembre morose, synonyme de retour à l’école/boulot, quel meilleur sujet que la rentrée scolaire pour vous remonter le moral ? Oui, moi aussi j’en vois plein, mais tant pis, à l’instar de la totalité de la presse généraliste, nous allons céder à la facilité en évoquant trousses, cartables, emplois du temps pourri et heures de perm’ dans la saga du jour : L’École des frappés, par Yann et Raym.

Analyse de la saga

L’École des frappés est une saga humoristique en 11 épisodes sortis jusqu’en 2009 et depuis abandonnée. Elle s’apparente à une série mp3 (les épisodes mettent en scène les même personnages dans des histoires indépendantes à chaque épisode) se déroulant dans un lycée à l’époque actuelle. On suit un groupe de six lycéens : Luc, toujours de mauvaise humeur et prompt à s’énerver, Corinne, une jeune fille superficielle et assez nunuche, Laetitia, sarcastique et légèrement rabat-joie, Aloïs, un jeune homme aux obsessions malsaines, Yann, un play-boy des bacs à sables aux sens de l’humour assez particulier et Raymond, un garçon complètement stupide et hyperactif. La série les décrit dans leur quotidien d’étudiants, que ce soit à la cantine, en perm’ ou encore en cours.

Il y a déjà un premier point à clarifier : les auteurs de cette saga ne sont pas n’importe qui. En effet, dès les premières lignes du site, on peut lire que les créateurs de L’École des frappés sont également à l’origine d’Alien 2347 (dont nous vous avions déjà parlé dans une de nos Présentation de saga) ! Cette information prend tout son sens en écoutant attentivement les voix, qui pour certaines ont déjà le même timbres que les personnages que la saga susmentionnée. Elle explique également la bonne qualité sonore, une notion qui devait déjà être importante pour les auteurs à l’époque et qui a été sublimée au moment de la création d’Alien 2347.

Mais revenons-en à l’histoire. Cette saga réveillera sans aucun doute les doux souvenirs de cette époque bénie qu’est le lycée. Tous y passe : les cours de sport, la machine à café, les heures de permanences, l’élection des délégués… le tout cependant dans une versions légèrement plus absurde et plus folle (ou alors vous étiez dans un lycée très spécial). L’humour est caractérisé par un rythme assez rapide qui lui donne des airs de danse endiablée où chacun des protagonistes y apporte sa dose de folie, ce qui peut parfois être un peu dur à suivre (surtout que les personnages ont parfois tendance à un peu trop élever la voix) mais cela reste globalement très drôle. Le risque avec ce genre d’humour/parodie en milieu scolaire est de tomber dans l’auto-référence difficile à appréhender mais Yann et Raym évitent astucieusement ce piège et nous proposent des situations variées, inventives et compréhensibles par tous. L’humour vole parfois un peu en dessous de l’altitude minimale autorisé mais rien de bien méchant.

Bannière de l'École dees frappésComme nous l’avions vu précédemment, la qualité sonore est déjà très bonne et annonce déjà le très gros travail qui sera effectué sur Alien 2347. Les scènes sont vivantes et réalistes, les voix sont facilement identifiables et la saga bénéficie même d’un jingle original qui lui donne une identité propre. Le seul point noir concerne les quelques fois où les personnages se mettent à crier car la hausse du volume est un peu gênante.

Cote de rareté : Trouvable

 Cette saga a été complètement éclipsée par Alien 2347 (votre serviteur ignorait son existence jusqu’à cet été) et le fait qu’elle ait été abandonnée l’a envoyé dans les oubliettes de la sagasphère. Néanmoins, le site est toujours là et fonctionnel.

Vous pourrez retrouver les épisodes de L’École des frappés sur le site internet des auteurs.

2 thoughts on “Le vieux baladeur n°16 : L’École des frappés

  1. Alors là !

    Première chronique dédiée à L’École des frappés depuis sa création en 2006 ! On peut le dire, la saga était passé un peu inaperçu (le sujet était peut-être un peu trop spécifique), mais c’était vraiment très marrant à faire 😛

    Effectivement, il y a un peu de cette saga dans Alien 2347 (notamment le professeur de chimie), j’avais écrit un article à la sortie du site à’A2347 ce sujet.

    Content que tu aies pu apprécié le délire, et merci beaucoup d’avoir pris la peine de dépoussiérer la série, elle en avait bien besoin 🙂 En espérant que tes lecteurs apprécient aussi l’humour bien frappé et les situations complétement marteau prenant place dans ce lycée peu ordinaire ^^

    Bye 🙂

    PS : j’ai mis un lien vers ta chronique à partir de la page de la saga… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.