Présentation de saga : Les Résidents et Vils Pouilleux

Bonjour, bonjour !

C’est Mashy (ou Jimi, je ne sais pas trop en fait…) et me voilà pour mon premier article, espérons que ça ne soit pas le dernier ! Aujourd’hui je vais vous parler de la « saga champignon » (c’est pas moi qui le dit mais ses créateurs) : Résidents et vils pouilleux de Selkio et DestroKhorne.

Avec son titre et sa pochette, on pourrait penser à une parodie de Resident Evil 7, mais ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas joué au jeu, c’est aussi mon cas et… celui des créateurs. En effet, je cite DestroKhorne sur son post Netophonix : « N’ayant pas joué au jeu RE7, cette saga se base essentiellement sur la visualisation de let’s play de Bob Lennon, l’histoire n’a rien à voir et on s’en fout un peu à vrai dire. »

Débutée en avril 2017, cette saga contient aujourd’hui trois épisodes, l’attente entre les épisodes deux et trois fut de plus d’un an. Elle est réalisée et écrite par Selkio et DestroKhorne, ils jouent aussi tous les personnages, jusqu’à l’apparition dans l’épisode trois de deux personnages joués par Ryku et Aashara. D’une durée de 35 minutes, elle nous raconte l’histoire de l’inspecteur Franklyn et de son adjoint Pam enquêtant sur une mystérieuse disparition de pas moins de vingt personnes. Grâce à la magie du scénario, ils sont menés jusqu’à la ferme de la famille Adams (je laisse le générique s’imprégner dans votre tête) et… vont être légèrement retenu ici.

Tout d’abord, cette fiction est très drôle. Que ce soit par le sur-jeu constant, surtout celui de la famille Adams qui, cependant, peut rendre leurs paroles parfois incompréhensible, mais aussi par les dialogues et les situations très absurdes. La narration qui entame le premier épisode paraît d’abord sérieuse mais contraste tout de suite avec le côté loufoque. Plusieurs fois, ils jouent avec les clichés de fictions sonores, de films d’horreur et de jeux vidéos. On a aussi des blagues méta qui marchent assez bien ainsi que plusieurs références. Le rythme est plutôt rapide, donc c’est très plaisant à écouter. Le nombre conséquent de musiques à chaque épisode permet un fond musical fluide et agréable. L’ambiance sonore est immersive et, globalement, la technique est exemplaire.

Malgré le nombre peu élevé d’épisodes à ce jour, on peut déjà constater que cette saga est très bonne, réalisée par deux créateurs aux sagas respectives récompensées (Jencyo Rêva de Selkio et Ryku, et La Descente de DestroKhorne). On peut donc s’attendre à une suite tout aussi bonne en qualité et en humour.

Retrouvez la saga ici https://www.fhonirium.com/t%C3%A9l%C3%A9charger-les-sagas/les-r%C3%A9sidents-et-vils-pouilleux/ ou là http://lorchestredelhumour.fr/index.php?view=RE7

Voilà, voilà, je vais essayer d’avoir moins la flemme pour écrire de futurs articles, à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.