Le vieux baladeur n°22 : Le donjon de Dol Grodur

« – Je voudrais que vous remettiez une lettre à l’un de mes parents.
– Une lettre ?
– Depuis quand sommes-nous facteurs ?! »
Le donjon de Dol Grodur – Épisode 3

Une autre saga d’heroic-fantasy. J’entends d’ici vos soupirs d’agacement, chers lecteurs et lectrices. Je dois moi-même avouer que l’enthousiasme avec lequel d’habitude j’écris cette chronique n’est peut-être pas aussi fort que pour les précédents numéros. Cependant, la saga que nous allons évoquer ensemble illustre assez bien une petite tendance générale dans la saga mp3 actuellement, à savoir le tiraillement entre tons humoristiques et épiques. Et rassurez-vous, elle recèle également en elle-même de quelques bonnes idées qui méritent amplement votre attention. Mesdames, messieurs, non-binaires, aujourd’hui : Le donjon de Dol Grodur, par Zarxnos.

Analyse de la saga

Le donjon de Dol Grodur est une saga mp3 semi-sérieuse, diffusée entre octobre 2010 et janvier 2012 et qui a été déclarée abandonnée en août 2013. L’histoire se déroule dans un monde d’heroic-fantasy dénommé la Terre Multicolore, un univers propre à l’auteur. Sorzan, un jeune guerrier qui cherchait à faire ses preuves, est enrôlée au sein d’une compagnie chargée d’une simple mission de messager. Mais dans l’ombre, des forces conspirent pour prendre le contrôle du royaume humain. Alors que la mission de Sorzan et ses compagnons, Mario le voleur, Jalyla l’archère, Ariel la sirène, Kharadraz le paladin et Choubako le polypoil, devait se limiter à un simple aller-retour, ils vont être entraînés bien malgré eux dans une histoire dans laquelle sera jugée le sort du monde des vivants face aux armées du Chaos.

« Semi-sérieuse » incarne toutes les questions qui tournent autour de cette saga. Si d’autres œuvre arrivent à trouver un bon équilibre et produisent des œuvres cohérentes qui arrivent à ménager un espace pour ces deux facettes (telles que La Quête de Yolan ou La relique du Mont Courroux, évoquées précédemment dans cette chronique), Le donjon de Dol Grodur ne réussit pas ce travail et devrait plutôt être classé dans la section schizophrène. En effet, même si la saga commence sur un ton plutôt léger, elle finit progressivement par privilégier un ton plus sérieux, mais revient régulièrement à la charge avec des éléments humoristiques. Un peu comme si l’auteur s’en voulait d’établir une ambiance trop sombre et dramatique et qu’il cherchait à détendre l’atmosphère. Un exemple concret : Mario, qui est bel et bien une parodie du célèbre plombier italien de chez Nintendo. Comment créer une ambiance de fin du monde crédible avec un personnage de jeu vidéo tel que celui-ci ? Ainsi, la saga se retrouve continuellement le postérieur entre deux chaises.

Mais alors Xzimnut, pourquoi nous haches-tu les parties avec cette saga si elle ne vaut rien, me direz-vous ? Pour la simple et bonne raison que vous vous emportez. La plupart des bonnes idées évoquées dans l’introduction résident dans la construction d’un univers cohérent et le côté dramatique de la saga. Le conflit entre les différents royaumes, les négociations orchestrées par le Conseil des Magiciens et certains personnages tels que le mage Dangfal ou le démon Darghtar sont plutôt bien écrits et donne un souffle épique à la saga, ce qui aurait pu résulter en une grande saga d’aventure si l’auteur avait su se débarrasser plus tôt des petites touches d’humour incongrues. Donc en résumé, c’est en tant que saga sérieuse que Dol Grodur trouve son intérêt.

Cote de rareté : Trouvable

En écrivant cette chronique, j’ai découvert à ma grande surprise que les liens vers les épisodes ne fonctionnaient plus sur le site de l’auteur et que la saga n’était pas présente sur le site de Javras, donc Zarxnos a pourtant fait parti. C’est d’ailleurs ce qui lui a donné un peu de visibilité jusqu’à la parution du dernier épisode en 2012, avant que l’auteur ne cesse de faire parler de lui.

Vous pourrez retrouver les épisodes de la saga Le donjon de Dol Grodur via ce lien et jeter un œil à ce qu’il reste du site internet.

One thought on “Le vieux baladeur n°22 : Le donjon de Dol Grodur

  1. Eh bah ça pour une bonne surprise… Quel retour en arrière bienvenu. Merci pour ce bel article qui me donnerait limite envie de m’y remettre en y enlevant (parce que je suis entièrement d’accord avec toi) tous ces trucs en trop. Qui sait ?
    Tiens, si quelqu’un a encore Mr. Dreamon, j’adorerais si on pouvait me repasser les fichiers car je ne les ai plus ^^ ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.