Découverte Phonique n°33 – L’Île aux Trente Cercueils

Bonjour à tous

Ici VlM pour une nouvelle découverte de livre audio. Cette fois ce livre est gratuit.
Il s’agit de L’Île aux Trente Cercueils écrit par Maurice Leblanc publié en 1919 et lu par Pascal Frêne.
Maurice Leblanc… Ce nom ne vous est pas inconnu n’est-ce pas?… Il s’agit de l’auteur du célèbre Arsène Lupin. Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce personnage célèbre de la littérature française, il s’agit d’un bandit assez étonnant. En effet il est principalement connu pour être un cambrioleur aux allures de gentleman.

Si vous voulez un extrait de quelques minutes :

 

L’histoire de L’Île aux Trente Cercueils est assez complexe, mais très sympathique. Véronique d’Hergemont est rattrapée par son passé. Ancienne épouse d’un homme violent, ils eurent un fils de cette union. Cependant, le père de Véronique finit par kidnapper l’enfant, mais lors d’une tempête, le navire dans lequel il voyageait avec l’enfant a coulé. Seuls les matelots survécurent. Véronique fut bien évidemment traumatisée et s’en fut dans un couvent pendant une quinzaine d’années. C’est à partir de là que l’histoire commence. En effet Véronique, revenant sur les terres de son enfance, y trouve des indices troublants sur la disparition de son père et de son fils. Il semblerait que toute cette histoire ne puisse s’éclaircir que sur cette île bretonne sinistrement surnommée l’île aux trente cercueils. Véronique d’Hergemont sera confronté à des événements aussi étranges que monstrueux.

Ce livre est lu par un acteur amateur du nom de Pascal Frêne. Son interprétation est très bonne, il incarne bien tous les personnages (bien qu’il soit parfois difficile de les distinguer). Son débit de voix est assez rapide, c’est pourquoi il est préférable de ne pas faire autre chose pendant l’écoute du livre audio. Vous seriez vite perdu. Les évènements se succèdent en effet à une vitesse impressionnante, que Pascal Frêne interprète avec brio.

Certes il y a des défauts, par exemple, à certains moments, le son vrille un peu les tympans, mais c’est passager.
L’ambiance musicale est réduite. Il n’y a que deux musiques pour accompagner la vingtaine de chapitres du roman de Maurice Leblanc dont une est utilisée uniquement pour le prologue et l’épilogue. Elles s’accommodent très bien à l’histoire.
En bref vous ne verrez pas passer les neuf heures d’écoute de ce livre audio.

Vous pouvez retrouver L’Ile aux Trente Cercueils de Maurice Leblanc par ici :

www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/leblanc-maurice-lile-aux-trente-cercueils.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.